Recherchez par ordre alphabétique

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


 Recherchez par thème

  La rivière
Pour que les bateaux naviguent toute l'année, la rivière est divisée en sections (biefs), séparées par des barrages.
Ainsi aménagée, la rivière est dite canalisée.

  Le canal
Le canal est une voie navigable entièrement créée par l'homme.
Le canal permet de relier des voies navigables entre elles et de passer d'un bassin à un autre, ou de créer une voie d'eau régulière lorsque la rivière est difficilement aménageable pour la navigation.

  Les équipements du linéaire
Le linéaire, ou la section courante, c’est le tronçon de canal ou de rivière situé entre deux ouvrages.
En dehors des écluses et des barrages, les voies navigables sont aménagées pour faciliter la navigation et protéger les berges.

  L'écluse
Cet ouvrage, inventé au XVè siècle, permet aux bateaux de franchir la différence de niveau existant entre un bief amont et un bief aval. Plusieurs générations de progrès techniques ont permis de passer de l'ouverture à la manivelle aux postes de commande automatisée, des portes en bois aux portes en matériaux composites.

  Le barrage de navigation
Les rivières et les fleuves, dans leur état naturel, présentent des variations de niveau d’eau et de débit en fonction des saisons. Les barrages sont des aménagements réalisés pour réguler le niveau d’eau dans les biefs et permettre la navigation en toute saison.

  Autres ouvrages de franchissementsde grandes chutes
Autrefois, les écluses ne permettaient pas de franchir des chutes élevées (6 à 8 m, contre 25 m actuellement).
Plusieurs solutions ont alors été imaginées pour grouper les écluses les unes derrière les autres ou construire des élévateurs à bateaux.

  Les ponts et les souterrains
Autres ouvrages d’art importants après les barrages et les écluses, les ponts et les souterrains permettent le franchissement d’un cours d’eau, d’une voie terrestre ou encore d’une colline.

  Maintenance et exploitation des ouvrages
L’entretien de la voie d’eau réclame beaucoup de travaux, en particulier sur les ouvrages de navigation.
Il s’agit, par exemple, de l’automatisation des écluses, de la rénovation ou du changement de porte, de la réfection de maçonnerie. Sans oublier l’entretien des chemins de service, le débroussaillage, le dragage, la bathymétrie, le cassage de glace, etc.

  La navigation
Au sein du richissime vocabulaire des navigateurs, une poignée de termes concerne directement le gestionnaire de la voie d’eau, et d’autres ne peuvent vraiment pas être ignorés...

  Les bateaux
Des bateaux de types très différents sillonnent la voie d’eau, depuis les petits bateaux de plaisance jusqu’aux énormes convois.
Des gabarits précis en déterminent la catégorie et quelques termes sont communs à tous.

  Le port
Pour assurer le transport de marchandises entre la voie d’eau et les autres moyens de transport, le port, aujourd’hui, devient souvent une « plate-forme multimodale ».
Il doit aussi assurer bien d’autres fonctions, comme l’accueil de la plaisance et l’entretien des bateaux.

  Le transport de marchandises
Toutes les opérations liées au transport, tous les aspects des transactions diverses font l’objet de définitions précises, qui permettent d’accorder les différents acteurs.

  Le tourisme fluvial
Initialement dédiés au transport de marchandises, canaux et rivières sont de plus en plus appréciés comme des espaces de détente et de loisirs.

  Travaux d'aménagement
Au-delà de l’entretien et de la restauration des voies navigables existantes, des travaux d’aménagement sont réalisés pour étendre le réseau navigable et accroître les capacités de navigation.
De grands projets d’infrastructure (Seine-Nord, Seine-Est) devraient voir le jour prochainement, créant ainsi de nouveaux axes au service du développement économique et de l’aménagement du territoire.


Retour accueil
 

Crédits - Questions Réponses - Plan du site - Mentions légales