Le domaine public fluvial géré par Voies navigables de France Sud-Ouest comprend les chemins de halage, les quais, les maisons éclusières, les bâtiments qui servent à l’exploitation et à l’entretien du canal des deux Mers. Certains éléments de ce patrimoine constituent de forts potentiels de valorisation. Ils sont mis à la disposition de porteurs de projets pour y développer leur activité tournée vers la voie d’eau et les territoires.

Des chemins de service ouverts au tourisme fluvestre

Les chemins de halage sont des chemins de service utiles à l’exploitation et à l’entretien du canal, ainsi qu’aux interventions sur les bateaux ou de sécurité. La circulation à vélo notamment y est réglementée.

Parce qu’ils traversent des régions ensoleillées, riches en patrimoine, en ressources gastronomiques et culturelles, les bords de la voie d’eau constituent un vecteur de développement touristique pour les territoires. Les adeptes des activités ludiques et sportives y trouvent un environnement préservé et naturel.

Les conseils départementaux ont progressivement aménagé les chemins de halage en ‘’véloroutes voie verte’’. Aujourd’hui, la V80 s’étend le long du canal latéral à la Garonne, de Castets-en-Dorthe à Toulouse et sur le canal du Midi, jusqu’à Port-Lauragais. Sur le canal du Midi, certaines sections ont été aménagées par des communes.

Occuper une maison éclusière et y développer son activité

VNF Sud-Ouest gère un patrimoine bâti exceptionnel, riche de maisons et bâtisses, dont beaucoup datent du XVIIème et du XIXème siècle. Certaines de ces maisons éclusières, autrefois logement de service pour les agents ne sont plus nécessaires aux activités de VNF.

Pour leur offrir une nouvelle vie, elles sont proposées en ‘’appel à projets’’ et font l’objet d’une convention d’occupation temporaire avec VNF. Vous voulez profiter de ce cadre exceptionnel pour ouvrir une activité de tourisme, de restauration, d’accueil, … ? Découvrez dans la rubrique ‘’Appels projets’’, les maisons et bâtiments ouverts à candidature sur le canal latéral à la Garonne et le canal du Midi.

Vivre à bord ou faire de son bateau son lieu de travail

Le bateau représente souvent un rêve de voyage ou un lieu de vie. Beaucoup de citadins ont fait le choix de vivre à bord, en aménageant une péniche pour en faire un logement ou leur lieu de travail. D’autres bateaux sont amarrés sur le canal, en attente de la belle saison pour naviguer sur les eaux vertes.

Quelles que soit leur destination, ces bateaux occupent le domaine public fluvial. Une convention d’occupation temporaire est nécessaire pour stationner son bateau. Ce document contractuel est assortie d’une redevance dont le montant dépend de la surface du bateau et de la situation du lieu d’amarrage. Bien se renseigner avant de bâtir son projet et d’amarrer les cordages !

Des escales fluviales

Le domaine public fluvial est également utilisé pour aménager des quais de stationnement, des haltes fluviales, offrant des équipements de services variés. Certaines collectivités territoriales ont réalisé des ports de plaisance, avec pour certains, capitainerie, sanitaires, pontons de stationnement, …

Tous ces aménagements permettent d’organiser des escales sur sa croisière et de partir à la découverte des richesses nichées au cœur des territoires.

Contactez-nous

Votre contact auprès de VNF Sud-Ouest pour tout renseignement sur l’occupation du domaine public fluvial

Aller en haut de la page