VNF

Les chiffres clés du transport fluvial – Bassin de la Seine

Zoom sur le bassin de Seine

Le transport fluvial sur le bassin de la Seine capitalise en 2018 une croissance de 3,8% en tonnes et de 2,9% en t-km, soit un trafic global de 21,5 millions de tonnes et de 3,5 milliards de t-km. Aujourd’hui, le bassin de la Seine représente plus de 50 % du fret fluvial national en t-km et plus de 40% en tonnes transportées.

L’agro-alimentaire

La croissance de cette filière  (+17,6% en tonnes et +19,3% en t-km) s’appuie sur la reprise des trafics céréaliers (blé et orge) qui progressent de près de 26% en volume (+27% en t-km) grâce notamment aux flux vers le Grand Port Maritime de Rouen destinés à l’exportation. De nombreux projets émergent pour cette filière en lien avec le transport fluvial : des hubs logistiques massifiés se développent sur le réseau à grand gabarit de la Seine et de l’Oise pour doper la part du fluvial dans le transport de produits vers Rouen ou le nord de l’Europe.

Les matériaux de construction

Représentant 63% des trafics du bassin de la Seine, cette filière enregistre une hausse de 1,9 % en t-km et de 4,9 % en tonnes due en grande partie à la reprise de l’activité BTP en Ile-de-France associée aux chantiers du Grand Paris (approvisionnements en matériaux de construction). Les grands chantiers franciliens devraient fortement contribuer à une augmentation du transport fluvial en 2019 et dans les années à venir.

Les conteneurs

Près de 265 000 conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) ont été transportés sur la Seine et l’Oise en 2018. Après une hausse record de 15% en 2016 et une baisse de 2.4% en 2017, cette activité remonte légèrement de 0,4% en 2018. Cette reprise est due à la forte progression du trafic du port de Rouen (+9,3% en volume) grâce à l’approvisionnement des silos portuaires et à l’augmentation de 6% des conteneurs maritimes.

Les variations par filière 2018-2017 (en tonnes)

  • Métallurgie -3,0%
  • Matériaux de construction + 4,9%
  • Engrais, chimie -16,8 %
  • Agroalimentaire +17,6%
  • Énergie (combustibles et produits pétroliers) -3,6 %
  • Conteneurs (en EVP) 0,4%

Le trafic par itinéraire

  • Sur la Seine amont (de paris à Nogent/Seine) : 7,64 millions de tonnes manutentionnées* et 6,64 millions de tonnes transportées**
  • Dans Paris et sur les canaux parisiens : 4,84 millions de tonnes manutentionnées, 8,25 millions de tonnes transportées
  • Sur la Seine aval (du Havre à Paris) : 19,92 millions de tonnes manutentionnées, 15,24 millions de tonnes transportées
  • Sur la Marne (de Charenton à Bonneuil) : 1,06 millions de tonnes manutentionnées, 1,32 millions de tonnes transportées
  • Sur l’Oise et le canal du Nord : 3,80 millions de tonnes manutentionnées, 5,36 millions de tonnes transportées
  • Sur les canaux de Champagne et de Picardie : 1,08 millions de tonnes manutentionnées, 0,97 millions de tonnes transportées
  • Sur la Loire (de Nantes à Saint-Nazaire) : 1,2 millions de tonnes transportées

 

*Tonnage manutentionné : Somme des chargements et déchargements.

**Tonnage transporté : total des flux en tonnes rattachés à une origine et une destination.

 

Évolution des trafics par itinéraire

<p><strong>Réseau des développeurs VNF</strong> – logistique</p>

Aller en haut de la page