La remise en navigation du canal de Condé-Pommeroeul

Sur le canal de Condé-Pommeroeul, Voies navigables de France conduit d’importants travaux visant à une remise en navigation à partir de 2022. Objectif : permettre aux bateaux pouvant transporter jusqu’à 3 000 tonnes de marchandises de disposer d’une liaison directe entre les réseaux français et belge à grand gabarit, réduisant ainsi leur temps de parcours.

Pourquoi remettre en navigation le canal de Condé-Pommeroeul ?

Le canal de Condé-Pommeroeul constitue l’un des 3 débouchés du corridor Seine-Escaut vers les réseaux fluviaux à grand gabarit de l’Europe du Nord. Il avait été fermé à la navigation en 1992 suite à des phénomènes d’envasement.

Les travaux en vue de sa réouverture à la navigation ont été lancés fin 2016 grâce aux financements croisés de la Belgique et en France de la région et de l’Etat-VNF, au travers du Contrat de plan (études financées par l’Europe). Près de 80 M€ de travaux vont être réalisés d’ici 2022 pour draguer 1,3 Mt de sédiments et accroître le gabarit de navigation. Ces travaux génèrent près de 600 emplois locaux en phase de chantier.

A terme, la compétitivité du mode fluvial sera accrue puisque ces travaux permettront de rejoindre le port de Liège à partir de l’Escaut avec un jour de navigation en moins et permettront le transit de bateaux de 3000 t. Travaux réalisés avec une exemplarité assumée en matière environnementale, VNF a eu à cœur de recréer des milieux propices au développement de la faune et de la flore de nos cours d’eau.

<p><strong>Canal de Condé-Pommeroeul</strong> : le renouveau fluvial</p>

Les objectifs du projet de remise en navigation du canal de Condé / Pommeroeul

  • Permettre une liaison fluviale directe entre le canal à grand gabarit français et le canal du Centre à grand gabarit en Belgique et la navigation de bateaux, d’un port en lourd jusqu’à 3 000 tonnes
  • Réduire le temps de parcours de 12 heures (11 km au lieu de 40 km) sans détour par le canal de Nimy / Blaton / Péronnes et éviter un investissement de 200 M€ sur la section concernée du canal Nimy / Blaton.
  • Développement de l’hinterland du Grand Port Maritime de Dunkerque et des ports fluviaux intérieurs

<p>Remise en navigation du canal de Condé–Pommeroeul – Démarrage des travaux de débroussaillage et d’élagage</p>

Aller en haut de la page