Les travaux sur le barrage de Chazilly ont débuté en octobre 2019 et s’achèveront en 2021 pour une remise en eau entre début 2021 et début 2022.



  • Adresse : Rue des Tilles Andelot 21320 Chazilly Bourgogne-Franche-Comté France

Ces travaux de réhabilitation font suite à la révision déclenchée par arrêté préfectoral en date du 24 juin 2010.

Ils consistent à l’amélioration de l’étanchéité de l’ouvrage en parement amont et du drainage en parement aval, mais également à la reconstruction de l’évacuateur d’eau pour un fonctionnement à sa future cote RN (cote de retenue normale) de 16 mètres. La vantellerie de la tour de prise d’eau de vidange de fond sera remplacée et automatisée. La rigole de Beaume fera quant à elle l’objet d’une réhabilitation sur 5 km.
Enfin, l‘ensemble des dispositifs d’auscultation du barrage ainsi que les systèmes permettant d’identifier les débits entrants et sortant du barrage seront modernisés.

Objet des travaux

  • Imperméabilisation du parement amont par injection et rejointoiement
  • Drainage oblique des sous pression du parement aval
  • Reconstruction d’un évacuateur permettant l’écoulement des crues à la côte d’exploitation de 16 mètres
  • Etanchement de la zone de crête
  • Restauration de vannes et des maçonneries
  • Automatisation des vannes
  • Modernisation des dispositifs d’auscultation (pendules, piézomètres, débits prises d’eau de la rigole)
  • Réhabilitation de 5km de la rigole de Beaume et de 4 prises d’eau qui seront automatisées

Budget global : 10 M€

 

Etapes des travaux

  1. Octobre-décembre 2019 : Travaux préalables à la vidange : construction des bassins de récupération et dragage-curage du réservoir
  2. Février 2020 : Vidange avec pêche non létale de décompression et de récupération
  3. Février 2020-février 2021 : Travaux de réhabilitation du barrage
  4. 2021-2022 : Remise en eau du barrage

Avancement des travaux

Phase 1 : Travaux préalables à la vidange

Cette première phase a débuté en octobre 2019 en 2 lots de travaux distinctifs.

  • Le premier lot comprend des travaux de réalisation d’ouvrages permettant la gestion de la vidange de la retenue à venir afin de limiter l’entraînement des sédiments à l’aval durant cette vidange et durant les travaux de réhabilitation du barrage qui suivront.
    Ces travaux consistent principalement à réaliser deux bassins de décantation des sédiments en pied aval du barrage. Ces derniers permettront une protection du cours du ru de la Miotte contre les matières en suspension qui pourraient être dues au chantier lors de certains phasages ou à des crues qui pourraient survenir.  Un des bassins sera le système de décantation principal du maintien avec un débit réservé minimum de 11 litres par seconde d’une capacité de 1100m3. L’autre bassin sera un bassin tampon de stockage de sédiments de secours au cas où le premier se remplirait trop vite (capacité de 1600 m3). Lors des travaux de réhabilitation du barrage, les bassins seront curés fréquemment et les sédiments seront déposés au niveau d’une zone de refoulement en amont de la rive droite du barrage.

 

 

  • Le deuxième lot de travaux préparatoires est composé du pompage et du refoulement des sédiments au niveau du parement amont du barrage.
    Ce pompage en eau des sédiments en pied du barrage permettra de faciliter les travaux ultérieurs de réhabilitation du barrage et leur refoulement dans la retenue en rive droite. Le principe sera de mettre en place un bateau contenant un système d’aspiration qui permettra de récupérer les sédiments sur le futur périmètre des travaux (soit toute la longueur du barrage sur 50 m de large). Les sédiments seront stockés en amont du barrage au niveau de la rive droite permettant de constituer une zone de hauts fonds à l’aide d’enrochements.
    La conduite de l’aspiratrice étant d’une longueur de 8.50m, le plan d’eau sera abaissé progressivement selon des consignes identifiées au dossier d’autorisation environnementale permettant la fin du dragage au niveau de la vanne de fond début décembre 2019 (endroit le plus profond).

Coût de cette phase : 950 000€TTC

Phase 2 : Pêche de sauvegarde

La pêche de sauvegarde, et donc non létale, de la population piscicole du réservoir a eu lieu entre mi et fin février. Cette pêche a permis la récupération de 7 tonnes de poissons, essentiellement des Brochets, Carpes et Perches.

Les brochets ont été replacé dans le réservoir de Panthier. Les autres espèces ont été reversées dans le canal.

Cette opération a été effectuée par la société spécialisée A.B. Pêcheries de Loire assistée par la Fédération de pêche de la Côte d’Or et par l’OFB 21.

Parallèlement à cette pêche, le réservoir a été entièrement vidé.

Coût de cette phase : 93 600 €TTC

 

Phase 3 : Travaux de réhabilitation

Après les phases préparatoires à la vidange et la vidange du réservoir, la phase principale du chantier du barrage de Chazilly a débuté le 31 janvier 2020.

La première étape consiste au nettoyage du parement, opération spectaculaire, assurée par des techniciens cordistes.

Par la suite, l’opération d’injection de coulis et de rejointoiement pourront avoir lieu.

Dans le même temps, les travaux consistant à la construction d’un évacuateur à la Cote de retenue normale de 16 mètres ont débuté sur la rive droite du barrage.

Le chantier d’imperméabilisation de la rigole de Beaume sur 5 Km a également débuté par l’aménagement de pistes d’accès et par le curage de la rigole.

 

En raison de la crise dû au Covid-19, les travaux ont été interrompus le 17 mars 2020.

Aller en haut de la page