VNF

Les chiffres clés du tourisme fluvial – Bassin de la Seine

Zoom sur le bassin de Seine

Trait d’union entre l’Île-de-France et la Normandie, la Vallée de la Seine s’impose comme un atout indéniable en faveur du rayonnement touristique national et offre des sites exceptionnels (Le Havre Patrimoine mondial de l’Unesco, la route des impressionnistes…). Avec près de 8 millions de passagers en Île-de-France, la Seine est le quatrième monument parisien le plus fréquenté derrière le Louvre (8 M de visiteurs), Notre-Dame et le Sacré Cœur (10 M) et devant la Tour Eiffel (7,1 M).

La croisière fluviale

Les paquebots fluviaux (50 passagers minimum) et péniches-hôtels

L’activité croisièe fluviale avec hébergement sur la Seine s’est bien porté en 2018 malgré la crue en début d’année. Le nombre de paquebots en exploitation a plus que doublé entre 2011 et 2018. Une vingtaine de bateaux de croisière, dont une majorité de 110m de long, effectuent des rotations régulières sur le bassin de la Seine.

Les bateaux promenade (avec ou sans restauration)

L’activité est en forte croissante, principalement sur l’Île-de-France et l’Oise avec le développement d’escales pour les bateaux promenade.

Sur la Loire, l’activité est stable entre Saint-Nazaire et Bouchemaine (44) avec 16 bateaux promenades

VNF participe au développement des escales

Pour accompagner l’essor de la croisièe fluviale, VNF, HAROPA et la Dééation interministéielle du déeloppement de la Vallé de la Seine renforcent l’offre d’escales et de services associé sur la Seine entre Paris et le Havre (76) pour :

  • Augmenter la capacité d’accueil et d’équipement en services des escales,
  • Permettre l’arrivée de nouveaux bateaux de 125 à 135m de long,
  • Moderniser les escales existantes.

En 2018, une nouvelle escale a vu le jour à La Roche Guyon (27).

<p><strong>Tourisme fluvial : un réseau VNF</strong> pour répondre aux attentes des professionnels et des collectivités</p>

Aller en haut de la page