Nos mécénats

Dépositaire d’un patrimoine bâti et environnemental exceptionnel, construit et aménagé au fil des siècles, Voies navigables de France est un acteur de la préservation du patrimoine et de l’attractivité touristique des territoires. VNF conduit ainsi des actions de mécénat pour préserver ce patrimoine inestimable et remercie vivement tous ses donateurs et ses soutiens indispensables à la conduite de ses projets patrimoniaux et environnementaux.

La voie d’eau, un élément déterminant des paysages et du cadre de vie

Le réseau de voies navigables est ponctué d’ouvrages historiques et industriels uniques. Espace naturel remarquable, il abrite aussi une biodiversité irremplaçable et constitue un élément déterminant des paysages et du cadre de vie, sur et autour de la voie d’eau.

Le mécénat en faveur du projet de replantation du canal du Midi

Pour renforcer ses actions de préservation et de valorisation du patrimoine fluvial, VNF s’associe à de nombreux partenaires publics et privés. Dans ce cadre, il fait appel au mécénat, tant auprès des particuliers qu’auprès des Entreprises et Fondations.

L’engagement des acteurs privés permet d’accroître les ressources dédiées aux projets de rénovation du patrimoine fluvial mais permet également de renforcer l’ancrage territorial des entreprises qui soutiennent VNF et le sentiment d’appartenance des donateurs individuels, soucieux du devenir de leur territoire.

Inscrit par l’Unesco au patrimoine de l’humanité pour lequel le tissu économique et le grand public apportent un soutien indispensable au projet.

En contribuant à hauteur de 10 %, le mécénat permet une accélération du projet de replantation du canal du Midi dont les platanes qui le bordent sont attaqués par une maladie incurable, le chancre coloré, provoquée par un champignon microscopique qui les tue en seulement quelques mois.

La participation à la préservation et à la reconstruction d’un patrimoine universel entraîne des actions collectives, et le mécénat pour le canal du Midi est à l’origine d’une véritable dynamique avec l’organisation d’actions évènementielles de collecte telles que : concerts, courses à pied, déjeuners gastronomiques, séances de cinéma en plein air, etc.

Soutenir la réhabilitation du pont-canal de Briare

L’action de mécénat est aussi parfois plus ponctuelle pour soutenir la réfection d’un ouvrage exceptionnel tel que le pont-canal de Briare. Construit entre 1894 et 1896, l’ouvrage métallique permet aux bateaux de franchir la Loire entre St Firmin/sLoire et Briare. Cet ouvrage, qui a été pendant plus d’un siècle le plus long pont-canal métallique du monde avec 662 mètres, est aussi l’un des ouvrages les plus prestigieux du patrimoine fluvial français. Outre la valeur esthétique de l’édifice, il est le fruit de la mise en œuvre de techniques avant-gardistes pour l’époque. La vitalité de sa fréquentation – plus de 300 000 visiteurs chaque année – témoigne de l’attachement des Français en sa faveur.

Déjà plus de 1,9 million € ont été dépensés par VNF Centre-Bourgogne pour réaliser des travaux en lien avec la rénovation des pilastres, des globes, des maçonneries, des pièces en fonte, la remise à neuf des peintures et le remplacement des vannages. La Fondation du Patrimoine Centre Val-de-Loire s’associe à VNF dans le cadre d’un appel à souscription publique afin de soutenir cette opération de conservation et de mise en valeur de ce précieux patrimoine.

Soutenir la rénovation de l’aqueduc des voûtes

VNF Sud-Ouest poursuit la rénovation d’un des ouvrages d’art situé sur le canal du Midi, à Gardouch en Haute-Garonne : l’Aqueduc des Voûtes. Celui-ci permet au canal du Midi de franchir la rivière Hers. Construit par Vauban vers 1690, il a été complété fin 18ème siècle par deux imposants déversoirs permettant de réguler la hauteur du bief, ce qui lui donne un caractère unique sur le tracé du canal du Midi. Il a été inscrit à l’inventaire des monuments historiques en 1998.

En 2019, déjà 90 K€ ont été dépensés pour réaliser les premiers travaux visibles de restauration, principalement des abords en contre halage et la mise à sec de l’ouvrage permettant un examen complet. Fin 2020, l’étanchéité de l’ouvrage et le couronnement des deux rives ont été mis aux normes (300 K€ de travaux). La Fondation du Patrimoine Occitanie s’associe à VNF dans le cadre d’un appel à souscription publique afin de soutenir cette opération de conservation et de mise en valeur de ce précieux patrimoine.

Deux nouveaux projets soutenus par la Fondation du Patrimoine et la Mission Stéphane Bern

La Fondation du patrimoine et la Mission Stéphane Bern ont décidé à l’automne 2020, grâce à l’organisation des jeux « Mission Patrimoine » de la Française des Jeux, de soutenir deux nouveaux projets portés par Voies navigables de France : la rénovation de l’écluse de Kembs-Niffer (68), conçue par l’architecte Le Corbusier, et l’ancienne bourse d’affrètement de la capitale de la Batellerie située à Conflans Sainte-Honorine (78). Avec les campagnes de mécénat au profit du projet de replantation du canal du Midi, et des rénovations du pont-canal de Briare (45) et de l’aqueduc des Voûtes à Gardouch (31), VNF mène ainsi aujourd’hui cinq actions de préservation de ses patrimoines emblématiques.

L’écluse de Kembs-Niffer, la seule réalisation de Le Corbusier en Alsace

L’écluse de Kembs-Niffer, située entre Bâle et Mulhouse au point de raccordement du canal du Rhône sur le canal du Rhin, permet aux bateaux du Rhin de passer sur le Rhône en direction de Marseille. Deux édifices du site – tour de contrôle et bâtiment administratif – ont été conçus par Le Corbusier dans les années 1960. Il s’agit de l’une des rares commandes publiques française à l’architecte et sa seule réalisation en Alsace. Ces deux bâtiments font l’objet d’une inscription à l’inventaire des Monuments Historiques par un arrêté en date du 11 mars 2005. Aujourd’hui les deux bâtiments de l’écluse ne sont plus exploités et présentent des altérations importantes au niveau notamment des bétons qui nécessitent des travaux d’envergure.

L’ancienne bourse d’affrètement de Conflans, un édifice situé au cœur de la capitale de la batellerie

Le site de Conflans-Sainte-Honorine a été construit en 1958 par les frères Arsène-Henry pour accueillir la bourse d’affrètement de la circonscription de Conflans, qui couvrait 155km sur la Seine et l’Oise. Ce bâtiment, inspiré des œuvres de Le Corbusier, a été répertorié dans l’Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Île-de-France en 2019. La réhabilitation du site permettra d’y installer le siège de l’unité territoriale de VNF au cœur d’un emplacement symbolique, à la confluence de l’Oise et de la Seine, à proximité du Port de Conflans et du futur Port Seine Métropole Ouest.

La richesse historique et technique des ouvrages qui jalonnent les cours d’eau français fait de Voies navigables de France un acteur à part entière du patrimoine de notre pays. Grâce à des souscriptions publiques en partenariat avec la Fondation du patrimoine, VNF propose au plus grand nombre de soutenir les projets.

<p>Soutenir <strong>la réhabilitation de l’ancienne bourse d’affrètement de Conflans-Sainte-Honorine</strong></p>

Aller en haut de la page