aractéristiques et chiffres clés

Le transport de fret sur le réseau confié à VNF se compose d’environ 60 000 voyages (base 2015), assurés à 60% par des transporteurs français et 40% par des transporteurs étrangers, avec environ 25 000 voyages effectués par des transporteurs belges ou hollandais.

Depuis 2000, la flotte de commerce fluviale française est stable en offre de cale (environ 1.1 million de tonnes de port en lourd) mais baisse régulièrement en nombre d’unités (1 041 bateaux en 2018 contre 1 792 en 2000).
Les entreprises de transport fluvial sont essentiellement artisanales (environ 800). Moins de dix transporteurs sont de type industriel et ils exploitent à peu près 300 unités.
Cette évolution met en évidence deux phénomènes : l’augmentation de la taille unitaire des bateaux (passée de 650 tonnes de port en lourd en moyenne en 2000 à plus de 920 tonnes en 2015), et la baisse importante du nombre d’unités capables de naviguer sur le réseau fret à petit gabarit (moins de 300 unités en 2016 contre près de 800  unités en 2000).

Les enjeux de la flotte fluviale à 2025

Pour renforcer la compétitivité du transport fluvial, la flotte doit faire face à de nouveaux enjeux :

  1.  Accroître la performance environnementale des bateaux avec de nouvelles motorisations, basées notamment sur des énergies de « l’après pétrole » : GNC, GNL, hydrogène…
  2. S’adapter aux attentes des chargeurs : polyvalence, souplesse, fiabilité
  3. Adapter les bateaux aux infrastructures : accès à Port 2000, augmentation capacitaire du réseau navigable…
  4. Favoriser le renouvellement de la profession en offrant des conditions de travail et de vie à bord attractives.

<p><strong>Aides et financements aux transporteurs</strong> : VNF vous accompagne</p>

Aller en haut de la page