Amélioration de la qualité de l’eau de la Seine pour les épreuves en eaux libres

VNF contribue à l’amélioration de la qualité de l’eau de la Seine dans Paris, notamment pour la tenue des épreuves en eaux libres (épreuves de natation-marathon et de triathlon).

VNF contribue à l’amélioration de la qualité de l’eau de la Seine dans Paris, notamment pour la tenue des épreuves en eaux libres (épreuves de natation-marathon et de triathlon).

Dans le cadre de la Loi JO, VNF raccordera fin 2021 le Port des Champs-Elysées (Paris 8è) dont il est gestionnaire, aux réseaux d’assainissement collectif de la Ville de Paris, afin que la cinquantaine de bateaux-logement puissent se raccorder au réseau de collecte des eaux usées.

Au-delà des épreuves de nage prévues dans la Seine durant les Jeux, cette action contribuera à permettre d’ouvrir aux parisiens les cinq sites de baignade retenus par la Ville de Paris au titre de l’héritage des Jeux Olympiques et Paralympique.

En dehors de Paris, VNF travaille avec la fédération des Associations de l’Habitat Fluvial (ADHF) pour avancer sur les solutions d’assainissement autonome permettant d’éviter tout rejet d’eaux usées dans les cours d’eau.

<p>The Athletes Village: A Unique Urban Experience</p>

<p>Du Village des médias à la Cité-jardin</p>

<p>Jeux Olympiques et Paralympiques : le fluvial au cœur du dispositif</p>

Aller en haut de la page