Premier voyage sur le Rhône pour la barge à propulsion hybride électrique de Kem One soutenue par VNF

Ce mercredi 18 janvier, l’automoteur ALCOR a effectué sa première livraison de chlorure de vinyle en région lyonnaise. Avec son jumeau dénommé MIZAR, il forme sur le Rhône la première flotte fluviale pour les matières premières qui respecte les dernières normes en matière d’émissions polluantes (EMNR stage V). Une initiative de Kem One, grand fabricant européen de PVC, avec le soutien de VNF et des acteurs publics de la transition énergétique.

Exploitées par CFT Gaz, ALCOR et MIZAR effectueront des rotations entre les sites de Kem One à Fos-sur-Mer/Lavéra et la vallée de la chimie. Le passage d’une motorisation diesel à une propulsion hybride électrique permettra d’éviter l’émission de plus de 2 000 tonnes de CO2 par an. Grâce à un système de gestion énergétique, la consommation d’énergie et les émissions de CO2 seront réduites de 30 à 35%. Ce choix innovant facilitera la conversion ultérieure à d’autres énergies comme les bio-carburants ou l’hydrogène, sans modifier le système de propulsion. Les automoteurs sont en outre équipés d’un dispositif de connexion à des bornes électriques de grande puissance à quai.

 

Expert de la transition énergétique du secteur fluvial, VNF a accompagné Kem One dans sa démarche de devenir le premier chargeur de matières premières à verdir sa flotte sur le Rhône. Au titre du plan d’aide à la modernisation (PAMI) dont il est assure le pilotage, l’établissement a ainsi financé l’étude de conception des deux bateaux avec la Région PACA (45.000 euros) et va prochainement verser avec l’ADEME une participation à la réalisation d’un deux automoteurs (400 000 euros).

 

Conseil pour activer les différents dispositifs d’aides publiques nationaux et européens, VNF a également œuvré pour que Kem One bénéficie du soutien de l’Union européenne (25% du surcoût par rapport à une motorisation diesel, soit 1.22 M€ de fonds FEDER instruits par la Région AURA, autorité de gestion) dans le cadre du Plan Rhône Saône. Un dossier a également été déposé par Kem One pour bénéficier du dispositif national de certificats économie d’énergie (CEE).

 

Visiter le site Kem One

Aller en haut de la page