La Seine : un axe stratégique pour les chantiers Olympiques

Privilégier le transport sur la Seine : une solution verte et un atout logistique majeur pour mener à bien les chantiers Olympiques.

Sous l’égide du préfet de la région d’Île-de-France, Michel Cadot, une convention de partenariat en faveur du recours à la logistique fluviale pour la construction du Village Olympique et Paralympique des JOP 2024 associant l’Etat, la SOLIDEO (représentée par Nicolas Ferrand, directeur général exécutif), HAROPA-Ports de Paris (représentée par  Catherine Rivoallon, présidente du conseil d’administration de HAROPA-Ports de Paris) et Voies Navigables de France (représenté par  Thierry Guimbaud, directeur général) a été signée le mardi 21 janvier 2020 à bord du bateau Le Tivano à l’escale d’Issy-les Moulineaux

Aller en haut de la page