Prévention aux risques de baignade à Lyon

VNF et ses partenaires lyonnais s’unissent de nouveau pour mettre en garde contre les dangers de la baignade dans le Rhône et la Saône et pour sensibiliser à la sécurité.

L’assouplissement des contraintes liées au contexte sanitaire et le retour des beaux jours incitent les Lyonnais à sortir plus massivement et à profiter notamment des espaces de respiration que sont le Rhône, la Saône et leurs abords (quais, berges, rives, darse….)

S’ils constituent un grand terrain de détente et de loisirs où fourmillent une multitude d’activités (vélo, balade en bateau, jet-ski, canoë-kayak ou encore paddle…) le Rhône et la Saône dans Lyon ne sont pas faits pour la baignade. La baignade y est dangereuse et interdite.

 

 

Chaque année de nombreux accidents, souvent mortels, sont malheureusement à déplorer à Lyon. En effet, selon les chiffres du SDMIS plus de 70 interventions ont été recensées en 2020 et malheureusement plus de 40 noyades (suicides compris).

Comme en septembre 2020, Voies navigables de France qui gère le Rhône et la Saône et ses partenaires, tiennent à rappeler qu’il est interdit de se baigner dans ce fleuve et cette rivière dans la ville de Lyon par arrêté municipal n° 47100-2011-70 du 7 août 2001.

La dangerosité de certains comportements est trop souvent méconnue et conduit à des drames.

La baignade est interdite car les usages sont nombreux sur les voies d’eau

VNF rappelle que le Rhône et la Saône accueillent un intense trafic fluvial de marchandises et de tourisme notamment en été avec les bateaux à passagers, les paquebots et autres activités de loisirs. L’entretien des infrastructures nécessite également l’intervention des moyens nautiques de VNF.

Les voies d’eau étant dédiées à la navigation fluviale, le risque de se faire heurter par les bateaux de commerce ou de plaisance y est élevé.

Le communiqué de presse : prévention baignade à Lyon

 

Aller en haut de la page