VNF Rhône Saône – Qui sommes-nous ?

VNF Rhône Saône assure la gestion de 1180 km de voies navigables, dont 625 km à grand gabarit (Saône, Rhône, Petit Rhône d’Arles à St-Gilles, canal du Rhône à Sète, 335 km de voies à petit gabarit (canal du Rhône au Rhin, Petite Saône) et 220 km de voies au gabarit inférieur (Petit Rhône en aval de St-Gilles, Haut-Rhône, Embranchement de Beaucaire). Cette direction territoriale de VNF couvre 4 régions (Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie) et 17 départements.

VNF Rhône Saône s’appuie sur près de 400 collaborateurs au service de l’exploitation, de la maintenance, de la modernisation et du développement du réseau navigable. Agents d’exploitation (éclusiers et barragistes), mécaniciens, électriciens, pilotes, ingénieurs, techniciens, hydrographes, commerciaux, gestionnaires du domaine…, les missions de VNF requièrent des savoir-faire spécialisés au service de la voie d’eau.

Le Rhône et la Saône, un axe majeur pour le transport de marchandises

Le bassin Rhône Saône représente près de 12% du trafic fluvial national en tonnes, soit 6.3 millions de tonnes de marchandises transportées en 2018 et près de 20% du trafic en t-km (1.3 milliards de t-km). En moyenne, 100 unités fluviales (automoteurs ou convois poussés) naviguent sur le bassin Rhône Saône.

Le Rhône et la Saône à grand gabarit constituent un axe stratégique car il pourrait accueillir 4 fois plus trafic avec les infrastructures existantes en offrant une alternative écologiquement vertueuse au transport routier de marchandises.

Le transport fluvial contribue aujourd’hui de manière significative à l’acheminement des marchandises à l’intérieur d’espaces économiques majeurs, qu’il s’agisse de matériaux de construction, de produits agricoles, de produits énergétiques et de marchandises diverses conteneurisées.

Une destination touristique de premier plan
Avec 22 paquebots fluviaux en 2018, l’axe Rhône Saône est considéré comme le 1er bassin français pour cette activité, en nombre d’unités. Ce sont 95000 croisiéristes qui ont pu profiter des 32 sites d’escale du bassin entre St-Jean-de-Losne en Bourgogne et Port-Saint-Louis-du-Rhône en Camargue. Les villes de Lyon, Avignon, Viviers, Arles, Tournon, Vienne et Mâcon accueillent les touristes pour la découverte de leur trésors historiques, architecturaux ou gastronomiques.

L’activité de transport de passagers n’est pas en reste à Lyon et dans le sud du bassin où les usagers peuvent profiter de visites guidées de villes, d’un dîner en famille ou d’un tête à tête romantique sur la voie d’eau.

La location de bateaux sans permis attire également de nombreux passionnés sur le canal du Rhône à Sète ou sur la Petite Saône qui enregistre plus de 2000 passages de bateaux par an à l’écluse de Savoyeux en 2018. Le développement du tourisme fluvestre grâce aux nombreuses véloroutes longeant les voies navigables permettent aux cyclo-touristes de découvrir le riche patrimoine fluvial ou de combiner les deux activités, vélo et navigation.

Pour les propriétaires de bateaux de plaisance privée, qu’ils soient originaires de France ou d’Europe, il est toujours agréable de sillonner la vallée du Doubs ou de la Saône comme en témoigne les plus 1000  passages annuels aux écluses de St-Symphorien (à la sortie de la Saône en direction du canal du Rhône au Rhin) ou de Couzon (au nord de Lyon sur la Saône).

Notre organisation territoriale
Le siège de VNF Rhône Saône est basé à Lyon au 2 rue de la Quarantaine (69005) où sont regroupés la direction et les services supports. Sur le territoire, une unité territoriale d’itinéraire (UTI) et 7 subdivisions sont en charge des missions d’exploitation et de maintenance du réseau navigable ainsi que de la gestion du domaine public fluvial. Les UTI et subdivisions sont les premiers interlocuteurs de proximité.

<p><strong>Organigramme</strong> de VNF Rhône Saône</p>

Contactez-nous

VNF vous accompagne dans vos projets et démarches

Aller en haut de la page