VNF

Tout savoir sur les plantes invasives

Depuis quelques années, VNF doit faire face à la prolifération de plantes invasives sur les canaux et rivières. Une espèce est particulièrement problématique : le Myriophylle Hétérophylle. Pour tout comprendre sur cette plante, voici quelques réponses à vos questions.

Toutes les réponses à vos questions sur le Myriophylle Hétérophylle !

Devenez incollable sur le Myriophylle Hétérophylle, cette plante envahissante qui se propage dans certains canaux en France et en Europe. Découvrez comment VNF lutte contre sa prolifération et quelles actions sont mises en œuvre.

Myriophylle Hétérophylle
Quelle est cette plante qui gêne la navigation ?
C'est le Myriophylle hétérophylle, une plante aquatique et non une algue !
Myriophylle hétérophylle
Cette plante est-elle toxique ?
Non, elle n'est pas toxique, ni dans l'eau, ni lors de sa décomposition. Des filières de valorisation sont à l'étude.
Myriophylle Hétérophylle
Comment reconnaître le Myriophylle hétérophylle ?
Il forme d'épais tapis vert dans les zones peu profondes.
Myriophylle Hétérophylle
Pourquoi est-il important de bien identifier la plante ?
L'identification formelle permet un traitement adapté qui pourra être différent d'une plante à l'autre.
Myriophylle Hétérophylle
D'où vient cette plante ?
Espèce exotique, originaire d'Amérique, introduite par l'aquariophilie. Ses proliférations déséquilibrent les milieux naturels.
Myriophylle Hétérophylle
Comment cette plante se propage t-elle ?
De manière "végétative" : un petit fragment suffit à développer une nouvelle plante. Il faut donc en sortir le maximum de l'eau lors du traitement!
Myriophylle Hétérophylle
À quelle vitesse pousse le Myriophylle hétérophylle ?
Extrêmement rapidement, ses tiges peuvent grandir jusqu'à 30 cm par semaine. Difficile de suivre son rythme de développement!
Myriophylle Hétérophylle
Comment limiter sa propagation ?
Les tiges sont assez fragiles et cassantes. Les agents de VNF sont formés pour laisser le moins possible de fragments pouvant coloniser le milieu.
Myriophylle Hétérophylle
Depuis combien de temps les canaux sont-ils touchés ?
Les 1ères observations datent de 2011. Depuis VNF adapte les techniques pour être plus efficace. Le phénomène d'envahissement par cette plante s'accélère ces dernières années.
Myriophylle Hétérophylle
Les températures influent-elles sur sa croissance ?
Le Myriophylle hétérophylle ne semble pas craindre la chaleur ou le froid. La température optimale pour sa croissance est de 20°C. Elle a besoin d'une forte luminosité.
Myriophylle Hétérophylle
Quelles sont les conséquences sur la biodiversité ?
Un appauvrissement de la biodiversité : il prend la place d'espèces locales et modifie le milieu pour la faune aquatique.
Myriophylle Hétérophylle
Quelles conséquences sur les activités nautiques ?
Gêne à la navigation, encrassement des filtres, pannes moteur. Attention lors du nettoyage des filtres; ne pas rejeter à l'eau les morceaux de plante. Les mettre dans un sac et à la poubelle
Myriophylle Hétérophylle
Quelles conséquences sur les voies navigables ?
Les fragments obstruent des infrastructures comme les rigoles d'alimentation en eau des canaux et gênent la manœuvre des portes d'écluse.
Myriophylle Hétérophylle
Comment savoir quelles voies sont touchées ?
Un suivi régulier des zones concernées par les espèces envahissantes, et des chantiers de traitement est fait par les agents VNF. Les avis à la batellerie indiquent l'état des voies d'eau.
Myriophylle Hétérophylle
Pourquoi ne pas introduire des prédateurs comme la carpe ?
L'introduction de cette espèce est interdite dans les milieux ouverts (rivière ou canal). Sur certains territoires, elle est d'ailleurs considérée comme invasive.
Myriophylle Hétérophylle
Comment VNF lutte contre le Myriophylle hétérophylle ?
VNF expérimente différentes solutions de traitement en évitant la propagation. Le faucardage reste une solution curative d'urgence, il ne permet pas une lutte sur le long terme.
Myriophylle Hétérophylle
Quel est le milieu le plus favorable ?
L'eau stagnante et claire. Il aime la lumière et les eaux riches en nutriments mais il s'acclimate facilement à tous milieux. Ses proliférations modifient la qualité des eaux.
Myriophylle Hétérophylle
VNF travaille-t-il seul sur la problématique ?
En lien avec le Centre National de ressources des espèces exotiques envahissantes et des chercheurs, VNF collabore avec d'autres gestionnaires, eux aussi confrontés aux mêmes difficultés.
Myriophylle Hétérophylle
Si le faucardage n'est pas la solution, quelle est-elle ?
Apprendre à mieux connaître la plante permet une lutte plus efficace. VNF mène des expérimentations en partenariat avec l'université de Lorraine qui assure le suivi scientifique.
Myriophylle Hétérophylle
Quels sont les responsables de cette situation ?
Ceux qui ont introduit la plante en milieu naturel. Le phénomène est européen, les gestionnaires de réseaux subissent de plein fouet cette nouvelle problématique.
Myriophylle Hétérophylle
Qui peut aider VNF ?
Les coûts de traitement sont tels qu'il est impossible pour VNF de lutter seul. Certaines collectivités ou opérateurs s'engagent également pour assurer la continuité de la navigation.
Aller en haut de la page