Zoom sur le réseau Rhône-Saône

Au travers de missions de rénovation, de modernisation et de développement de son réseau, Voies navigables de France s’assure de la fiabilité de ses infrastructures et garantit l’offre de service aux usagers. Afin de poursuivre cet objectif, VNF Rhône Saône investit environ 15 M€ chaque année sur les infrastructures du bassin. De nombreux ouvrages nécessaires à la navigation et aux usages terrestres la constituent : écluses, barrages, ponts mobiles, ponts canaux, tunnels, postes de stationnement, digues, berges…

Les opérations de régénération du réseau

Afin de garantir une offre de service aux usagers de la voie d’eau, Voies navigables de France effectue de nombreuses opérations de rénovation de ses ouvrages et infrastructures, telles que  :

  • La rénovation des organes de manœuvre du barrage de Couzon  (Saône à grand gabarit) : changement des chaînes Galle, rénovation des motoréducteurs (Photo)
  • Le remplacement des portes de l’écluse de Charentenay (Saône à petit gabarit): construction et pose de nouvelles portes
  • La sécurisation de la digue de Routelle (Canal du Rhône au Rhin) : battage de palplanches pour consolider l’ouvrage (photo)

Les opérations de modernisation du réseau

Voies navigables de France s’attache à faire évoluer son réseau afin, d’une part, d’optimiser les conditions d’exploitation de la voie d’eau et d’autre part, d’améliorer l’offre de service aux usagers. D’importants travaux de modernisation ont déjà été conduits sur le petit gabarit (automatisation des écluses du CRR), qui se poursuivent à travers par exemple :

  • La modernisation du Pont levis de Courcelles sur le Canal du Rhône au Rhin (réalisée en 2018) : changement du système de manœuvre du pont (photo)
  • Le réarmement à distance des écluses du petit gabarit (à l’étude)
  • L’automatisation du tunnel de Saint-Albin (lancée en 2019)

Les opérations de développement du réseau

Dans l’optique de contribuer au développement du transport de fret et d’améliorer les conditions de navigation, Voies navigables de France investit également dans le développement capacitif de son réseau de transport, avec :

  • La modernisation du Canal du Rhône à Sète : programme co-financé avec la Région Occitanie et l’Europe (POP FEDER) visant une augmentation de capacité de transport et amélioration de la fluidité  sur le canal (rescindement de courbes, création de zones de croisement, de postes d’attente, etc) (photo)
  • L’allongement de l’écluse de Couzon – Rochetaillée (Grande Saône) : allongement de la longueur utile du sas à 190 m pour permettre le passage des convois poussés de deux barges sans désacouplage, à l’image des autres écluses du réseau à grand gabarit. (photo)
  • La création de postes de stationnement et d’appontement pour les bateaux de commerce : sur la Grande Saône à Seurre et Pagny, sur le Canal du Rhône à Sète, sur le Rhône à Lyon (photo)
  • Le rallongement et la mise aux normes du slipway d’Arles, seul équipement du bassin permettant de traiter les bateaux de taille supérieure à 40m
Aller en haut de la page