L’égalité professionnelle au cœur de nos politiques RH

Travailler à Voies navigables de France, c’est travailler au sein d’un Établissement responsable, où l’égalité professionnelle femmes-hommes est au cœur de nos politiques Ressources humaines. 78/100 points, c’est le score obtenu par VNF en 2024 pour les personnels de droit privé. Pour les personnels de droit public, le score obtenu en 2024 s’élève à 85/100 points.

Index égalité professionnelle homme-femme obtenu par VNF en 2023 pour ses personnels privés

 

 

 

Index égalité professionnelle homme-femme obtenu par VNF en 2024 pour ses personnels publics

Index de l’égalité femmes-hommes : VNF obtient des résultats satisfaisants

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a créé l’« Index de l’égalité femmes-hommes ». Cet index permet aux employeurs de salariés de droit privé de s’évaluer chaque année. En 2024, Voies navigables de France a ainsi obtenu 78 points. Ce chiffre est en baisse par rapport aux années précédentes et l’établissement devra accentuer ses efforts pour l’année à venir sur les indicateurs suivants :

  • Écart de rémunération : VNF obtient un score de 38/40 cette année. Notre objectif pour l’année prochaine est d’obtenir un score de 39/40.
  • Écart d’augmentations individuelles : VNF obtient un score de 0/20. Celui-ci est lié à un contexte exceptionnel lié à une réorganisation ayant concerné un public masculin. Cela faisait quatre ans que l’établissement obtenait la note maximale de 20/20. L’objectif sera d’atteindre à nouveau ce niveau maximal l’année prochaine.

Pour la première fois, l’index a été étendu aux personnels publics de l’Établissement en 2024, pour lesquels la note s’élève à 85 points.

Calculé sur 100 points, la mesure de l’index tient compte de plusieurs indicateurs :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes;
  • L’écart de taux d’augmentations individuelles de salaire ne correspondant pas à des promotions entre les femmes et les hommes ;
  • L’écart de taux de promotions entre les femmes et les hommes ;
  • Le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation de salaire dans l’année de leur retour de congé de maternité;
  • Le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations.

Un facteur de progrès et de cohésion au service de la communauté de travail VNF

VNF est convaincu que l’équité professionnelle entre les femmes et les hommes est un facteur essentiel de progrès et de cohésion au service de sa communauté de travail.

Au-delà de l’équité salariale entre les femmes et les hommes, qui est l’un des fondements de l’égalité professionnelle, d’autres projets sont portés par l’Établissement : mixité des métiers, équilibre des temps de vie, lutte contre les stéréotypes et discriminations, etc.

Aller en haut de la page