VNF a entrepris début mars des travaux de confortement des berges, à l’aval de l’écluse de Quesnoy-sur-Deûle,  pour une durée prévisionnelle de 6 mois. Cette opération entre dans la mise au grand gabarit de l’ensemble des canaux existants de l’axe logistique Seine-Escaut, visant à favoriser le développement de la logistique fluviale.

 

Cette liaison connectera à grand gabarit le bassin de la Seine avec le réseau fluvial de l’Europe du Nord, et favorisera le développement économique des territoires.

Ces travaux de réaménagement illustrent notre volonté d’accompagner la forte dynamique du transport fluvial dans notre région Hauts-de-France. Avec la modernisation de nos infrastructures notamment dans le cadre du projet Seine-Escaut, nous remettrons en navigation et élargirons près de 1 100 km de voies navigables entre le bassin de la Seine et les ports de Dunkerque et d’Europe du Nord.

NATURE DES TRAVAUX

Confiés à l’entreprise ARTES DEPRET, sous la maîtrise d’œuvre d’INGEROP, ces travaux d’un coût de 2,5 M€ TTC (hors études et suivi environnemental), permettront d’achever fin 2022 le dragage de recalibrage de la Deûle au gabarit 3000 tonnes au droit de l’écluse et d’améliorer la capacité du garage d’écluse. La Région Hauts-de-France est l’un des financeurs principaux du projet.

DES AMENAGEMENTS POUR LES USAGERS

Ces travaux comprennent également le déploiement de nouveaux dispositifs permettant aux bateaux de s’amarrer dans l’attente d’un passage d’écluse (appelés « ducs d’albe »), et la suppression des ducs d’albe existants, de façon identique aux travaux réalisés en amont de l’écluse. Ils débuteront par la rive droite pour une durée estimée de deux mois (mars-avril), puis se poursuivront en rive gauche (mai-août). Le chantier se terminera par l’aménagement des rampes et passerelles de déchargement et l’exécution du dragage au niveau du nouveau garage d’écluse en rive gauche.

 

DES TRAVAUX REALISES PAR VOIE D’EAU

Certaines phases de travaux nécessiteront des coupures ponctuelles (moins de 24h) du chemin de halage. Pour des raisons de sécurité liées à la proximité de l’écluse, il est également programmé l’exécution de travaux de nuit au niveau de la rive droite sur un linéaire de 100 m au plus proche de l’écluse, pour une durée de 2 à 3 semaines (travaux programmés à partir de la fin du mois de mars 2022).

Certaines phases du chantier sont susceptibles de générer des nuisances sonores et vibratoires auprès des riverains, compte tenu de la proximité du chantier avec certaines habitations et en raison de la nature des travaux (battage de palplanches et ducs d’albe notamment). Ces phases de nuisances seront toutefois ponctuelles pendant deux périodes de trois semaines, à l’été 2022. Consciente de la gêne prévisible, VNF étudie de près le sujet avec la commune de Quesnoy-sur-Deûle, afin d’en limiter la portée : horaires de travail entre 8h et 18h, suivi des émissions sonores et vibratoires (dispositifs de mesure proposés au plus près des habitations concernées), adaptation du matériel de travaux si nécessaire.

En revanche, s’agissant d’ateliers de travaux fluviaux réalisés depuis la voie d’eau, la circulation de véhicules sera très faible, et l’accès au chemin de halage sera peu perturbé (1 ou 2 interruptions à prévoir sur des durées limitées).

 

 

Aller en haut de la page