Assises nationales “Plantes Exotiques Envahissantes” 2024 : des solutions à long terme

Maîtriser la prolifération des plantes aquatiques exotiques envahissantes aquatiques

Mardi 6 février 2024, Voies navigables de France (VNF) et l’Office français de la biodiversité (OFB) ont à nouveau rassemblé l’ensemble des acteurs concernés par la problématique des plantes aquatiques exotiques envahissantes dans les voies d’eau pour cette deuxième édition des assises. Au programme : des débats et des échanges en ligne, un état des lieux et avancées 2023 et des ateliers animés par des experts du sujet.

Retrouvez l’intégralité des Assises nationales Plantes Exotiques Envahissantes du 6 février 2024 en Replay

La prolifération de ces espèces constitue un véritable enjeu de territoire. De plus en plus marquée au fil du temps, de plus en plus complexe à anticiper, ce phénomène entraine des conséquences néfastes pour les écosystèmes et la préservation de la biodiversité mais aussi pour le réseau fluvial, ses infrastructures et les activités économiques qui s’y déroulent

« VNF joue un rôle moteur pour comprendre, prévenir et endiguer le phénomène, mais c’est en associant les forces de l’ensemble de nos partenaires que des solutions durables se dégageront. »Anne Debar, Directrice générale déléguée de Voies navigables de France.

« Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des causes majeures de perte de biodiversité dans le monde. Se mobiliser contre ces espèces est devenu un enjeu mondial pour l’OFB. »Loïc Obled, Directeur général délégué de l’Office Français de la Biodiversité

Une matinée de débats et d’échanges

La matinée était consacrée à des échanges pour constater le chemin parcouru depuis les 1ères assises en 2022, et plus globalement depuis 2 ans. Quelles avancées ? Quels retours d’expérience ? Quelles techniques engageantes ?

Des avancées prometteuses

Face à la prolifération des plantes aquatiques invasives sur le réseau navigable de VNF, qui menacent l’équilibre des écosystèmes, perturbent le fonctionnement des écluses et gênent fortement la navigation des bateaux, VNF a décidé de mettre en place une stratégie dédiée, qui a été présentée au cours du webinaire, appuyée par des exemples précis.

Des retours d’expériences encourageants

Six ateliers ont présenté les résultats d’expérimentations prometteurs ou de bonnes pratiques mises en place, que ce soit de la recherche, de l’innovation, des partenariats, ou des organisations de travail…

  • Atelier 1 – Détection précoce et intervention rapide : les clés du succès
  • Atelier 2 – Réduire la dispersion des plantes et faciliter le ramassage
  • Atelier 3 – S’associer pour lutter contre la Jussie
  • Atelier 4 – Lutte contre le développement du Myriophylle Hétérophylle à l’aide d’un colorant biologique
  • Atelier 5 – Passer d’une gestion ponctuelle curative à un plan de gestion préventif
  • Atelier 6 – Développer une filière de co-compostage

Poursuivons ensemble notre mobilisation pour des solutions à long terme

Les intervenants ont échangé lors d’une table ronde sur les solutions à long terme pour identifier les besoins des gestionnaires et faire émerger des solutions sur le long terme pour répondre aux enjeux de la prolifération des plantes aquatiques invasives.

<p>Retour sur <strong>les opérations de faucardage hivernal sur le Canal de Bourgogne</strong></p>

<p>Retour sur <strong>les solutions innovantes dans le port de Saint-Jean-de-Losne</strong></p>

<p>Assises nationales plantes exotiques envahissantes : <strong>VNF et l’OFB se mobilisent pour élaborer des solutions de long terme</strong></p>

Autres actualités

Aller en haut de la page